• Les fées se succèdent à la Maison des 3 ours

    Mon invitée de la rentrée, Véronique Decourty alias "Dame la Lune", s'en est allée avec ses créations laissant la place, (si vous voyiez ma boutique vous comprendrez pourquoi je parle de "place") à Rébecca Gillot "Une fée dans l'atelier". Le bilan de ce premier épisode du partenariat entre La maison des 3 ours et les créatrices rencontrées grâce à ce blog, est plutôt positif, quant aux ventes réalisées et à l'intérêt suscité par les clients.

    Voici donc la mise en scène dans ma boutique, des jolies choses de ma nouvelle invitée, en espérant qu'elle rencontre le succès qu'elle mérite. 

     

    DSCN2717.JPGDSCN2707.JPGSacs à goûter, sacs à dos, matelas à langer pliable, pochettes, turbulette, images rétro et petits pois du jour, trop craquant ...

    Pour changer son bébé sur un nid de douceur  et trouver parmi les trèfles, celui qui porte bonheur... 

     

     

     

     

    DSCN2712.JPG
    Quand un sac à dos rencontre l'habit qui va bien avec, qu'est-ce qu'ils se racontent, l'histoire du chaperon rouge et du loup qui voulait manger les petits pois de la mère-grand. Evidemment!
    Plus sérieusement, quand Lilibulle, la fée qui fa-bulle, et Rébecca, la fée dans l'atelier, ne se sont pas concertées et que leurs créations s'accordent à merveille : cela s'appelle du "bien fée" !
    DSCN2710.JPG
    Les pochettes à beaux linges fricotent avec les elfes macarons, belle idée pour un cadeau de naissance.
    DSCN2709.JPG
    Vous n'auriez pas vu un panda ???
     Non mais dis-donc, c'est pas parce que cette turbulette sent bon l'herbe verte que tu dois te prendre pour une starlette. Allez oust, sors vite de-là, et retourne sur ton escabeau, non mais des fois!
    Donc, je disais que cette superbe turbulette ferait le bonheur des bébés en mal de fleurettes pendant les longs mois d'hiver sans couette.
  • La Sorcière des bois, prête pour Hallowen

    DSCN2683.JPG

     

    Jupon de tulle cousu de feuilles d'automne, et collerette géante en non tissé, pour une sorcière des bois très "couture".

    Auprès de mon arbre ...

    DSCN2684.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Ma boutique recommandée par le Petit Futé

    Trop contente de lire ces quelques lignes dans le petit futé, jugez plutôt :

    "Un véritable paradis du ludisme à découvrir dans le quartier Saint-Louis. Cette "Maison" luxuriante est assurément celle du bonheur et réjouit les plus petits comme les plus grands, tous ravis de fouiller l'histoire du jouet pour découvrir le joujou d'antan ou la peluche la plus extravagante du moment(Sigikid). Cette mine d'or du divertissement offre des objets et sujets qui existeront plus longtemps encore qu'une simple vie ... La boutique vaut le détour, ne serait-ce que pour sa vitrine et son décor merveilleux."

    Ben quoi, y'a de quoi être fière quand même ...

  • Le lit cabane

    Maélia avait besoin d'un lit plus grand. C'est chose faîte. La voici haut perchée, dans son lit mezzanine. Encore un meuble qui a servi aux trois enfants et qui a changé trois fois de couleurs. Vive le bois, qui ne s'use pas. Pour créer un espace jeu en dessous, des panneaux de tissus avec applications de végétation ont été fixés sur une tringle à rideaux, ce qui permet de les ouvrir ou de les fermer, selon l'humeur. Très pratique aussi pour cacher le bazar. La porte se roule et se déroule, grâce à un système de rubans. Il y a une ouverture sur le côté en guise de fenêtre avec une application pour les volets, ce qui donne à l'ensemble un air de cabane. Un gros sac de jouets est réalisé avec les chutes de tissus. Ce lit est est une super solution gain de place pour les petites chambres, il a permis à Maélia de conserver tous ses jouets, même les plus encombrants, ce qui n'aurait pas été possible avec un lit classique. Le déguisement de princesse est une création maison. Pour la petite histoire, il a été réalisé dans un tissus qui datait du mariage de mon oncle, dans lequel ma mère m'avait fait ma robe de demoiselle d'honneur (j'avais alors 7 ans). Pour les 7 ans de Maélia, il a juste pris un bain de teinture rose, et le voilà totalement remis au goût du jour, version marquise. Je conserve, tu conserves, nous conservons ... et nous utilisons. C'est ça aussi, l'éco-citoyenneté.

     

  • Une idée "gain de place"

    La cachette secrète

    Réaménagement de chambre oblige, Maélia grandit, il faut encore gagner de la place. Le château quitte ses lumières, et descend d'un cran. Mais pour que cela reste pratique, pour jouer et pour le ménage, il est installé sur une caisse en bois récupérée et repeinte avec un trompe l'oeil jardin, sous laquelle j'ai fixé des roulettes. Ainsi, au moment du rangement, tous les personnages et figurants peuvent être entassés dans cette cachette secrète, et le tout est facilement transportable dans les autres pièces. Car comme tous les enfants, Maélia aime bien jouer un peu partout dans la maison. C'est une idée qui peut être exploitée pour des tas d'autres utilisations et dans d'autres pièces.